Les meilleurs athlètes mexicains d'aujourd'hui

| SPORT
Les meilleurs athlètes mexicains d'aujourd'hui
Source:listas.20minutos.es
Avec cette liste, je cherche à donner une reconnaissance méritée à tous les athlètes mexicains qui ont excellé dans leurs disciplines respectives et, ce faisant, je veux mettre de côté l'attitude partisane des différents médias mexicains, dans laquelle ils ne parlent que des réalisations des soi-disant "footballeurs", quand la réalité est qu'ils n'ont pas réussi à se démarquer comme l'ont fait d'autres athlètes dans différentes disciplines, et avec beaucoup plus de mérites qu'eux. Et à propos, quand certains journaux sportifs de Televisa et de TV Azteca annoncent la section sportive, on s'attend à donner des informations sur plusieurs sports, mais ils ne parlent que du football comme s'il s'agissait du seul sport pratiqué dans notre pays. démontrant que favorisent clairement la discipline que si peu de joies ont donné à la nation.

TOP 20:
Joakim Soria
Joakim Soria
Joakim Agustín Soria Ramos (18 mai 1984 à Monclova, Coahuila, Mexique) est une star de droite proche des Royals de Kansas City de la Major League Baseball. Il est connu sous le nom de "Mexicutioner". Soria a joué dans la Ligue de baseball mexicaine en été, ainsi que dans la Ligue mexicaine du Pacifique en hiver, dans la LMB avec les Red Devils of Mexico et dans la LMP avec les Yaquis de Ciudad Obregón. Il a également joué pour les Wizards de Fort Wayne de classe A. Le 9 décembre 2006, Soria a lancé un match parfait contre les Naranjeros de Hermosillo. Soria a participé avec l’équipe mexicaine de baseball à la Classique mondiale de baseball 2009. Après avoir marqué 43 buts la saison dernière, le Mexicain Joakim Soria en sera à sa cinquième saison dans les ligues majeures. Mariano Rivera comme le plus proche des majors. Un autre excellent exemple du talent mexicain dans le sport.

TOP 19:
Adrian Fernandez
Adrian Fernandez
Adrián a commencé à courir dès son plus jeune âge à Mexico. Au début des années quatre-vingt-dix, il participe aux Indy Lights. En 1993, après avoir remporté 4 victoires, il a été signé à la Champ Car. Il est resté en tant que pilote irrégulier jusqu’en 1996, il a remporté sa première victoire au Grand Prix de Toronto. En 1998, il signe pour l’équipe de Patrick Patrick, Patrick Racing, et sa carrière commence à partir de là. Il remporte plusieurs victoires et podiums et en 2000, sa meilleure année, est à deux pas de remporter le championnat. En 2001, il fonde Fernández Racing avec lequel il participe pendant deux ans à CART; En 2003, il a émigré à IRL et l'année suivante, il a déplacé l'équipe à cette série, réalisant en 2004 trois victoires dans les ovales du Kentucky, de Chicago et de la Californie. En 2005, il a participé à NASCAR et un an plus tard, il a déménagé à Grand Am, où il participe aux côtés de son compatriote Luis Diaz. Certains de ses coéquipiers ont été l’Italien Max Papis, le Japonais Shinji Nakano, Kosuke Matsuura et son compatriote Luis "Chapulín" Díaz. Fernandez a joué un rôle important dans le retour de la course automobile au Mexique après la fin de la Formule 1 en 1993. Il a collaboré pour que Champ Car et NASCAR aient des dates au Mexique. Adrián est considéré comme l'un des meilleurs automobilistes mexicains de tous les temps. En 2005, il a épousé la mannequin colombienne Catalina Maya, après l'avoir rencontrée lors d'une course de karting des stars organisée par le colombien Juan Pablo Montoya pour des œuvres de charité. En 2005, l'équipe Lowe's Fernandez Racing a été créée et pour le 2006, elle a fait ses débuts dans le championnat Grand American Rolex Sports Cars. En 2007, ils participent à l'American Le Mans Series. Le 10 octobre 2009, Adrián et son coéquipier Luis Díaz ont gagné au circuit de Laguna Seca à Monterey, en Californie. Avec ce triomphe, le Lowe's-Fernadez Racing-Michelin-Acura ARX01B conclut la saison avec le championnat des pilotes et constructeurs de l'American Le Mans Series dans la catégorie LMP2. En octobre 2010, Adrián rejoint le Temple de la renommée de la fédération mexicaine de l'automobile, le pilote américain maintenant nommé Le Mans a été récompensé pour sa remarquable carrière à Cart, Indy et Nascar, aux côtés de grands noms tels que Pedro Rodríguez et Moisés. Solana et Guillermo Rojas.


TOP 18:
Esteban Gutiérrez
Esteban Gutiérrez
Esteban M. Gutiérrez Gutiérrez (né à Monterrey, Nuevo León, 5 août 1991) est un pilote mexicain de sport automobile qui a remporté en 2008 le championnat de Formule BMW Europe et en 2010 la série GP3. Il est le plus jeune pilote mexicain à remporter un titre international de monoplace à 17 ans. Esteban a commencé sa carrière en 2004 dans le tournoi mexicain Rotax Max Challenge (karts) au cours duquel il a participé aux trois dernières épreuves de la saison. En 2005, également dans le tournoi mexicain Rotax Max Challenge, il a remporté un ticket pour les Grandes courses à South Bend, USA, où il a terminé 3ème et remporté sa participation aux finales mondiales en Malaisie, où il a terminé 22ème en raison de défaillances mécaniques. En 2006, il a remporté 5 des 5 courses du tournoi Camkart Challenge Mexico et, au tournoi mexicain Rotax Max Challenge, il a terminé 4e de la finale nationale à Zacatecas, au Mexique. En 2007, il a été nommé la recrue de l'année en Formula BMW USA en terminant 2ème du championnat général. Il a remporté 3 courses, 8 podiums et 9 des 14 pole positions. En 2008, il a remporté le championnat de Formule BMW Europe avec les chiffres suivants: 12 podiums (16 courses), 7 premières places, 3 secondes places, 2 troisièmes places, 3 positions au pôle 8 tours rapides. Pour 2010, Gutiérrez a signé un contrat avec ART dans la nouvelle catégorie GP3, avec Pedro Enrique et Alexander Rossi comme partenaires. Dans la première course de la saison sur le circuit de Catalogne (Espagne), Esteban a gravi le podium à deux reprises en se classant à la troisième place et les deux partant de derrière pour gagner des places et par conséquent le podium. Dans toutes les épreuves, sauf au Hungaroring, il a obtenu des podiums et dans plusieurs cas des victoires. Enfin, Esteban serait sacré champion de la première saison de la série GP3. En outre, il s'est assuré d'être le pilote d'essai de Sauber en 2011. En décembre 2009, Gutiérrez a testé une BMW Sauber de Formule 1 dans le cadre de son prix pour avoir remporté le championnat Formule BMW Europe. Bien que l'équipe ait perdu le soutien de BMW pour 2010, elle a été incorporée en tant qu'observateur pendant certains week-ends de course et a été sélectionnée dans le même programme de formation pilote que Pedro de la Rosa et Kamui Kobayashi. Plus tard dans la saison, il a été officiellement nommé pilote d'essai de Sauber. Le 16 novembre 2010, Esteban a participé aux tests de jeunes pilotes à Abu Dhabi, établissant le quatrième meilleur temps de la journée, à un peu plus de six dixièmes de seconde du temps de qualification établi par Kobayashi. Le 28 juillet 2011, le Sauber F1 Team confirme ses trois pilotes pour la saison 2012 de Formule 1: Sergio Pérez, Kamui Kobayashi et Esteban Gutiérrez en tant que pilote d'essai et de réserve. Après neuf épreuves et 18 courses, le pilote mexicain Esteban Gutiérrez a été le meilleur rookie de la série GP2, le seul en 2011 à marquer des points lors de sa première saison.

TOP 17:
Maribel Domínguez
Maribel Domínguez
Maribel Guadalupe Domínguez Castelán (Mexico, Mexique, 18 novembre 1978) est un footballeur mexicain. Il joue de l'avant et son équipe actuelle est l'UE L'Estartit de la Super League espagnole. Maribel Domínguez a grandi dans une famille modeste à Chalco, dans l'État de Mexico. Il a commencé à jouer au football dans des équipes locales, principalement masculines, parfois même en homme. En l'absence d'une ligue féminine dans son pays natal, en 2002, il a émigré aux États-Unis pour jouer dans les Mystics de Kansas City. Au cours de sa première année, elle est devenue l’un des joueurs les plus remarquables de la ligue nord-américaine, avec 17 buts, la deuxième meilleure marqueuse du championnat et la meilleure joueuse choisie pour le tournoi. Après la disparition du club, il a signé pour l’Atlanta Beat, où il a été finaliste de la ligue professionnelle féminine (WUSA) en 2003. Cependant, le championnat américain a été dissous quelques mois plus tard et Marigol est revenu dans son pays natal. Grâce à une subvention du gouvernement mexicain, elle a pu se concentrer pendant quelque temps sur sa préparation pour les Jeux Olympiques d’Athènes 2004. En décembre 2004, Maribel Dominguez a acquis une grande renommée mondiale après avoir annoncé un accord pour jouer dans la ligue professionnelle masculine de son pays. la Celaya athlétique. La signature a été approuvée par la fédération mexicaine mais, finalement, la plus haute agence de football du monde, la FIFA, a empêché de le faire, affirmant qu’il fallait maintenir une division claire entre le football masculin et féminin. Quelques mois plus tard, au début de l'année 2005, Dominguez a signé pour le FC Barcelona, ​​qui avait du mal à rester dans la Superliga, la catégorie la plus élevée du football féminin en Espagne. Sa signature a provoqué une grande attente médiatique. Il a fait ses débuts le 30 janvier 2005 avec un triplé contre Torrejón, dans un match que son équipe a remporté par 5 à 3. Marigol a contribué avec ses objectifs à maintenir la catégorie, après quoi il a renouvelé son contrat pour un an. Malgré sa bonne campagne, qui l'a conduite à être choisie par la FIFA comme sixième meilleure joueuse du monde, elle a quitté le club du Barça à l'été 2006 après avoir remporté son contrat. Il a été spéculé avec sa signature pour l'Atlético Féminas, même si finalement le club de Madrid l'a écarté. Enfin, sa destination était un autre club catalan, l'Euromat Estartit du Premier National (équivalent de la deuxième division féminine de l'Espagne). Dominguez, bien qu’ayant joué seulement une demi-saison, a joué un rôle de premier plan en inscrivant 22 buts, ce qui a permis au club de Girona d’atteindre le titre de champion d’argent et la première promotion de son histoire en Superliga. La saison 2007/08, à son retour dans la Superliga, Maribel Domínguez a écrit 15 si nombreux qui ont servi à l'Estartit pour obtenir la permanence sans peur. Cette saison a également été présentée en tant qu'entraîneur, dirigeant les cadets du club. Elle est la capitaine de l'équipe nationale féminine du Mexique. Elle a joué le plus grand nombre de matches et marqué le plus de buts. En 2002, elle faisait partie de l’équipe mexicaine qui a remporté la médaille de bronze à la Gold Cup de la CONCACAF. Elle a été la meilleure marqueuse des éliminatoires olympiques d’Athènes 2004, avec neuf buts, réalisant la première classification de l’histoire du football féminin mexicain pour les Jeux olympiques. Lors de la réunion qui s’est tenue à l’été 2004, l’équipe d’Aztec a atteint les quarts de finale et Dominguez a réalisé le seul objectif que son équipe a atteint dans le tournoi.

TOP 16:
Gustavo Ayón
Gustavo Ayón
Gustavo Alfonso Ayón Aguirre (né le 1er avril 1985 à Tepic, Mexique) est un basketteur mexicain. Recruté par le coach Javier Ceniceros a débuté sa carrière dans l'équipe du Baccalauréat de l'Université Autonome Populaire de l'État de Puebla UPAEP après 2 ans pour entrer dans la même Institution à la carrière des sciences de la communication. UPAEP est une université mexicaine avec une équipe de basketball de grand prestige et tradition qui a été champion national à 18 reprises. Au début de sa carrière, il a obtenu son premier surnom célèbre de Grandul en raison de sa hauteur de 2,06 mètres, ainsi qu’un bicampeonato national de CONADEIP (2005 et 2006), une coupe universitaire de Telcel (2004) et une image idéale. de CONADEIP en 2006; Il décida alors d'émigrer à l'Université de San Jose, en Californie, où il séjourna sporadiquement dans cette institution et décida de retourner dans son pays pour faire partie de l'équipe professionnelle Halcones de Xalapa Ver et remporter deux championnats LNBP ( 2007 et 2008) dans ce pays, également lors de la scène avec cette équipe, il a acquis son deuxième surnom célèbre du Titan Ayón. Il joue actuellement pour Ala-Pívot au Basketball Fuenlabrada de l'ACB (Espagne). Au cours de l'été 2009, Alta Gestión Fuenlabrada l'a transféré à CB Illescas, son équipe liée, puisque ses deux places non communautaires étaient couvertes. Cependant, après 5 jours dans l’équipe de la branche, où il est devenu le meilleur joueur et l’un des 5 premiers pivots de la compétition, il a eu la possibilité de jouer dans une catégorie supérieure. L'Alta Gestión Fuenlabrada a décidé de la céder au Tenerife Basketball, qui a formé une ancienne connaissance de Gustavo, Iván Déniz, ancien entraîneur des Soles de Mexicali, une équipe à laquelle Ayón a dû faire face en deux finales du LNBP. Au Mexique, Gustavo Ayón n'est pas aussi connu qu'Eduardo Nájera, même si les experts estiment qu'Ayón est actuellement le meilleur joueur mexicain. Son objectif est d'être le meilleur joueur de basket mexicain de tous les temps et d'atteindre, un jour, la NBA. Il a été récompensé par le prix ACB Revelation Player pour la saison 2011, obtenant le meilleur score possible et battant des joueurs tels que Mirotic (Real Madrid) ou Xavi Rabaseda, son partenaire dans le basket-ball Fuenlabrada. Il a été international avec l'équipe nationale de basket-ball du Mexique et, en août 2009, il a disputé le premier match de Porto Rico, où il y avait quatre places pour la Coupe du monde en jeu. Avec ses 25 ans et ses 2,06 mètres, le Mexicain Gustavo Ayón, joueur de la Fuenlabarada de l'ACB, ligue de basketball professionnelle d'Espagne, est l'un des nominés au MVP, «Revelation Player» et intègre le quintet idéal de la campagne 2010-2011 .


TOP 15:

Adrián González

Adrián González
Adrián González (né le 8 mai 1982 à San Diego, Californie) est un joueur de baseball professionnel américain avec les Red Sox de la Major League Baseball. C'était la première sélection mondiale en 2000 dans la Major League Baseball pour le projet des Florida Marlins. Fils de parents mexicains, González a vécu 12 ans de sa jeunesse à Tijuana, en Basse-Californie, au Mexique. Il a joué pour le Mexique aux Championnats du monde de baseball 2006 et 2009. En juin 2000, Gonzalez est devenu le premier joueur de championnat à être le premier à avoir été choisi par Alex Rodriguez en 1993. Il a été sélectionné à l’Eastlake High School. une prime de signature de 3 millions de dollars avec les Marlins de la Floride. Dans l'organisation Marlins, Gonzalez a joué dans la Ligue de la côte du Pacifique, Blue Utica Medics, Portland Sea Dogs (2002) et Carolina Mudcats (2003). Avec le niveau A du Kane County Cougar à sa deuxième saison en tant que professionnel, Gonzalez a frappé .312 avec 17 circuits et 103 points produits en 127 matchs. Après une blessure au poignet, les Marlins ont estimé que Gonzalez serait handicapé par la frappe au bâton, alors il a été échangé aux Texas Rangers pour Ryan Snare et le joueur de la ligue mineure Will Smith, dans une affaire d'Ugueth Urbina. Juin 2003. Il a disputé 16 matches avec le Texas en 2004 et 43 en 2005. Après la saison 2005, Gonzalez a été échangé aux Padres de San Diego avec le lanceur Chris Young et le voltigeur Terrmel Sledge. En échange, les Rangers ont reçu Adam Eaton et Akinori Otsuka. Initialement considéré comme un remplacement possible pour Ryan Klesko au premier but, Gonzalez a pris la place lorsque Klesko a subi une opération à l’épaule. Adrian Gonzalez a vu son temps de jeu prolongé au premier but en 2006 et a continué d’améliorer son bâton et sa défense. Le 23 juillet 2006, il a été nommé joueur de la semaine dans la Ligue nationale. À sa première saison complète, il a mené les Padres en moyenne au bâton (0,304) et en séries (24). Il a été le premier joueur de l’histoire de Petco Park à avoir plus d’un match avec plusieurs circuits. Le 31 mars 2007, González a accepté un contrat de 19,5 millions de dollars pour chacune des quatre années du contrat, avec une option de prolongation de 20,5 millions de dollars en 2011. Au cours de la saison 2007, il a de nouveau mené la Les pères dans les homeruns avec 30, et ont obtenu sa meilleure note dans les courses ont battu avec 100. Dans la saison 2008, Gonzalez a terminé avec un pourcentage de frappe de .279 et une fois de plus mené les Padres avec 36 circuits et 119 points produits. Il a été choisi pour le match des étoiles de la MLB en tant que réserve. Dans le jeu, il a frappé un simple et un sacrifice, conduisant Miguel Tejada des Astros de Houston. Il a remporté son premier gant d'or en 2008 à la première base. Gonzalez a joué au baseball d'hiver dans la Ligue mexicaine du Pacifique pour le Mazatlan Venados. Dans la série des Caraïbes de 2009, il a mené son équipe à vaincre les Tigres del Licey de la République dominicaine avec un record de trois courses à domicile le 4 février. Gonzalez a commencé chaud en 2009, atteignant 23 circuits et menant la Ligue majeure de baseball dans la catégorie à la fin du mois de mai. Ceci malgré les matches à domicile du Petco Park, que les experts savent être un parc propice aux lanceurs. Le 18 mai, Gonzalez a été décrit comme l'un des deux joueurs les plus sous-estimés de la Ligue nationale, selon une enquête menée par MLB.com auprès des dirigeants et des dirigeants de la ligue. Le 1er avril, Gonzalez a été nommé co-joueur national de la Ligue de la semaine pour la deuxième fois de sa carrière. Au cours de cette semaine, Gonzalez a frappé 4 homeruns, 10 points produits et a eu un pourcentage de 1 000. Gonzalez a été sélectionné pour le match des étoiles de la Ligue majeure de baseball 2009 après avoir été voté par d'autres joueurs, managers et entraîneurs. Plus tard, il a participé au circuit de Derby de cette année dans lequel il a frappé deux circuits au premier tour. Le 1er août, Gonzalez a terminé 6-en-6 avec trois points produits dans la défaite Milwaukee Brewers des Padres 13-6, avec cette marque, Gonzalez a battu le record du plus grand nombre de coups dans l'histoire des Padres dans un jeu de neuf entrées. Trois autres personnes ont accompli l'exploit, mais elles l'ont fait dans des parties de hors-jeu. Gonzalez a frappé cinq singles et un double. Il a également mené les ligues majeures à la marche en 2009, avec 119, alors qu'il a réussi à atteindre la marque de 40 homeruns pour la première fois de sa carrière. Il a piloté 99 courses cette saison. Gonzalez a commencé la saison 2010 en jouant bien. Le 24 mai, il a été nommé joueur de la semaine dans la Ligue nationale pour la quatrième fois de sa carrière. Le 2 juin, Gonzalez a failli décrocher un Grand Chelem lors des manches supplémentaires de 0-1 contre les Mets de New York. En juillet, González était

TOP 14:

Soraya Jiménez

Soraya Jiménez
Soraya Jiménez Mendivil est une athlète mexicaine spécialisée en haltérophilie. Elle a remporté une médaille d’or aux Jeux olympiques de Sydney en 2000. Soraya est née le 5 août 1977 à Mexico. Elle est la fille de CP José Luis Jiménez et Mme María Dolores Mendívil, Soraya a une soeur jumelle nommée Magali Jiménez et un frère aîné, José Luis Jiménez. Son début dans le sport était dans son enfance, il a commencé à jouer au basket-ball, être capable d'être elle-même et sa soeur jumelle sélectionnés enfants juvéniles et plus tard dans ce sport. Il s'est également risqué à jouer au badminton et à pratiquer la natation. Entre 11 et 14 ans, alors qu’il étudiait au lycée Benjamin Franklin Institute à Cd. Satélite, c’est quand il a commencé son penchant pour soulever des poids, plus comme un constructivisme physique que comme un haltérophilie. Au fil du temps et en voyant ses entraîneurs qui avaient beaucoup de capacité à supporter de gros poids et sa grande performance, il est entré dans la levée de poids complète. Soraya a rompu à plusieurs égards les projets qui étaient en place au Mexique: lorsqu’il s’est aventuré dans un sport qui avant sa médaille d’or, il s’agissait d’un sport exclusif pour les hommes. Elle est la première femme mexicaine à remporter une médaille d’or aux Jeux olympiques. Faire du sport mexicain à une époque où les médailles olympiques étaient rares pour la délégation mexicaine. Sa médaille est arrivée lorsque les bons résultats sportifs masculins au Mexique ont été peu nombreux dans tous les sports en général. De Soraya, l'incursion des femmes dans le sport «exclusif aux hommes» a augmenté au Mexique. Actuellement en 2007 dans les compétitions internationales, le Mexique a de meilleurs résultats sportifs chez les femmes que chez les hommes, ce qui s’était déjà produit avant Soraya, mais cela est devenu plus évident après les succès remportés.

TOP 13:

Eduardo Najera

Eduardo Najera
Eduardo Alonso Nájera Pérez (né le 11 juillet 1976) est un basketteur mexicain. Il est né à Meoqui, Chihuahua. Elle est une joueuse de Charlotte Bobcats et la deuxième Mexicaine à jouer dans la NBA. Il a joué pour Dallas Mavericks, Golden State Warriors, Denver Nuggets et New Jersey Nets. Najera a reçu une formation de 14 à 16 ans à l'école de baseball de Tomahawk à Chihuahua, Chihuahua. Najera a joué au basketball universitaire à l’Université d’Oklahoma, de 1997 à 2000, et est devenue l’une des plus grandes stars. Il a aidé l'équipe à quatre apparitions consécutives dans les tournois de la NCAA au cours de sa carrière universitaire. Sélectionné à l'équipe défensive idéale de la Big 12 Conference. Il a disputé 40 matchs (4 départs) pour Dallas lors de sa première saison en NBA. Il a terminé sa carrière universitaire en Oklahoma, troisième en minutes (3 856), quatrième en vol (193), cinquième en rebonds (910) et sixième en tirs bloqués (89). Le 28 mars 2000, il a reçu le titre de Joueur de l’année et est entré dans le Temple de la renommée de l’État d’Okones. Il a établi un record personnel en marquant pour la saison et pour sa carrière après avoir converti 19 points contre les LA Clippers (26-1-02). Il a marqué un autre record personnel après avoir pris 15 rebonds contre les Rockets de Houston (11-4-02). Il a joué un total de 62 matchs de la phase régulière, faisant 11 départs en entrée. Il a participé aux huit matchs éliminatoires des Mavericks, marquant 4,5 points et 1,6 rebonds par match. Au début de la saison, il a été absent pendant deux mois en raison d’une blessure au genou qui l’a mis hors de combat au début de décembre 2002. Son équipe a remporté un record de 14 victoires en ligne au début de la saison, le troisième record de l'histoire de la ligue. Avec les Mavericks avancés aux séries éliminatoires et atteint les finales de la Conférence de l'Ouest et perdu contre les Spurs de San Antonio. Dans la série des séries éliminatoires, il a disputé 19 rencontres: sept contre les Portland Trail Blazers, sept contre Sacramento Kings et cinq contre les Spurs. Il a débuté en 12 matchs et a été remplaçant dans 36 des 48 matchs qu'il a disputés. Le 4 novembre 2002, il a obtenu 11 rebonds, son record le plus élevé en tant que professionnel dans cette catégorie. Après avoir été transféré aux Nuggets de Denver, son niveau et sa moyenne de jeu se sont remarquablement améliorés. George Karl lui a donné la confiance et les minutes nécessaires pour contribuer à l'équipe de la banque. Durant cette saison, il a marqué en moyenne 5,2 points, 3,6 rebonds et 1,0 passes en 17,4 minutes. Il a joué la première série des séries éliminatoires, où son équipe a été éliminée par les San Antonio Spurs 4-1.


TOP 12:

Iridia Salazar

Iridia Salazar
Iridia Salazar Blanco est une pratiquante de Taekwondo et une médaillée mexicaine, ainsi que la soeur d'Óscar Salazar Blanco. Il est né le 14 juillet 1982 à Mexico. Il a participé aux Jeux Olympiques d’Athènes en 2004, où il a reçu la médaille de bronze dans la catégorie des 57 kilos. Il a remporté la médaille d’argent aux Championnats du monde de taekwondo de 2001 à Jeju et la médaille d’argent aux Championnats du monde de taekwondo 2003 à Garmisch-Partenkirchen, tous deux perdant la finale contre Jang Ji-Won. Il a remporté la médaille d'or aux Jeux panaméricains de 2007 à Rio de Janeiro. En 2008, il a été invité par TELEVISA SPORTS à participer à l'émission "La Jugada olimpíca", où il a montré sa connaissance du Taekwondo et a fait partie de l'équipe de commentateurs, ainsi que d'autres athlètes mexicains tels que Fernando Platas et Soraya Jiménez. Au cours de la campagne électorale de 2009 visant à renouveler la Chambre des députés, Iridia a participé à la campagne du PAN, en faisant différentes publicités, où elle a demandé le soutien du président et poursuivi la lutte contre la criminalité.

TOP 11:

Saul Canelo Alvarez

Saul Canelo Alvarez
Santos Saúl Álvarez Barragán (San Agustín, Tlajomulco de Zúñiga, Jalisco, 18 juillet 1990), mieux connu sous le nom de Saúl "Canelo" Álvarez, est un boxeur de poids welter professionnel mexicain. Il est le fils d'Ana María Barragán Fernández et Santos Álvarez Barragán. Il est né le 18 juillet 1990 dans la ville de San Agustín de Tlajomulco de Zúñiga, près de Guadalajara, Jalisco. À l'âge de cinq ans, il a déménagé avec sa famille à Salto de Juanacatlán. Il a six frères et une soeur: Rigoberto, Ana Elda, Daniel Giovanni, José Ricardo, Gonzalo, Victor Alfonso, Juan Ramón. Il a terminé jusqu'à la deuxième année du secondaire. Il est boxeur pour son frère Rigoberto, qui boxe aussi professionnellement. Le surnom lui a été donné par son manager, José "Chepo" Reynoso, qui a commencé à dire "Canelito" et plus tard "Canelo". Le "Canelo", à 17 ans, a eu sa première fille, a eu plus tard une relation avec la fille Televisa Deportes et la représentante du Mexique dans Miss Univers, Marisol González. Le 21 février 2009, à Zapopan, Jalisco, il a assommé au onzième chapitre la Dominicaine Euri González pour remporter le titre de Welter Latin de la World Boxing Organization (WBO). Le 17 janvier 2009, au «Forum Banque Scotia» à Mexico, il a éliminé Tony «Mazatleco» Fitch pour qu'il devienne le monarque Welter de la Fédération de boxe nord-américaine (NABF). Le 2 août 2008, il a remporté le titre des poids mi-moyens de la Fedecentro (Fédération latino-américaine des commissions de boxe professionnelle), reconnu par l’Association mondiale de boxe (WBA) pour battre Carlos Adán Juárez. Le 1er mai 2010, il a débuté en tant que boxeur dans Golden Boy Promotions face à José Miguel Cotto dans le duel co-principal couvrant le combat de Floyd Mayweather contre Shane Mosley à Las Vegas où «Canelo» Alvarez a été remporté par TKO au neuvième round. Le 5 mars 2011, il a été couronné champion de WBC Welterweight vs Matthew Hatton, après que le titre était vacant.

TOP 10:

Guillermo Perez

Guillermo Perez
Guillermo Pérez Sandoval (Taretan, Michoacán, 14 octobre 1979) est un taekwondoin mexicain, qui a fait ses débuts aux Jeux olympiques de Beijing en 2008 par une décision arbitrale, la médaille d’or dans la catégorie des 58 kg; Avec cela, le Mexique a remporté sa première médaille d’or aux Jeux Olympiques de Beijing. Guillermo Pérez a commencé le taekwondo à l'âge de 5 ans, lorsqu'il est entré dans une école spécialisée pour la première fois. Malgré les défaites qu'il a subies lors de ses débuts, il a continué à pratiquer et à 10 ans, il a remporté son premier tournoi d'État. Ce triomphe lui a ouvert les portes de la compétition nationale et, lors de sa première compétition nationale, il a remporté la médaille de bronze. En 1990, il a réussi à devenir le champion du pays pour les enfants; ce qui l'a aidé à consolider en taekwondo. En 1995, il s'est rendu à Ottawa et a assisté à sa première compétition internationale, où il a obtenu la deuxième place. Un an plus tard, en 1996, il remporte le championnat américain Open de la spécialité, auquel plus de 60 pays ont participé. Guillermo a été élève du Prof. J. Jesús Álvarez Silva CN 7 ° DAN, considéré comme un champion de faussaires, car il est aussi le professeur de Guillermo et aussi Edna Diaz, qui était également championne du monde. En 1999, il a déménagé à Puebla pour s'entraîner avec le champion olympique, William de Jesus, qui a transféré son expérience pour entrer dans l'équipe nationale, qui avait déjà tenté sans succès d'y participer. Il faisait partie de l'équipe de taekwondo mexicaine qui a participé aux Jeux panaméricains de 1999 à Winnipeg, au Canada. En avril 2004, ils se sont rendus à Madrid pour participer au Championnat du monde, obtenant ainsi la neuvième place. Deux ans plus tard, en 2007, il remporte la deuxième place du Dutch Open, ce qui lui ouvre les portes du Championnat du monde de taekwondo 2007 qui s’est tenu à Beijing. En finale du championnat, il a perdu face à l’Espagnol Juan Antonio Ramos, remportant la deuxième place. Dans le tournoi de qualification pour les Jeux panaméricains à Rio de Janeiro, il a perdu face à Oscar Salazar. Cependant, il a pris sa revanche sur les Jeux Olympiques de Pékin en battant Ismael Gómez, Óscar Salazar et Rodolfo Osornio lors du tournoi sélectif qui s’est tenu à Mexico en avril 2008. Le 20 août 2008, il a commencé son débuts aux Jeux olympiques, toutes leurs réunions ont eu lieu au gymnase de l’Université des sciences et de la technologie de Beijing. Son premier rival était l’anglais Michael Harvey, qu’il a remporté 3-2. En quarts de finale, il a affronté l’Afghanistan Rohullah Nikpai, et après le troisième tour, Guillermo a été victorieux 2-1. En demi-finale, son adversaire était le Thaïlandais Chutchawal Khawlaor, qu'il a battu 3-1. En finale, il a affronté le dominicain Yulis Gabriel Mercedes. En terminant le premier tour, le match nul a été maintenu à 0. Au deuxième tour, Guillermo a pris les devants. Cependant, Yulis Gabriel l'a mis au troisième tour. Après les quatre rounds, l’égalité était maintenue à 1; Les juges sont donc intervenus pour se prononcer en faveur de Guillermo Pérez. Grâce à Guillermo Pérez, le Mexique a connu une sécheresse de près de 8 ans sans obtenir de médaille d'or (la dernière avait été remportée par Soraya Jiménez chez les femmes en haltérophilie - de 58 kg aux Jeux olympiques de Sydney en 2000). De même, a terminé la série de plus de 24 ans sans médaille d’or pour un athlète mexicain (le dernier avait été Raul Gonzalez en marchant 50 km à Los Angeles en 1984).


TOP 9:

Yahel Castillo

Yahel Castillo
Yahel Castillo, athlète mexicain exceptionnel de la spécialité des sauts qui était champion d'Amérique centrale et des Caraïbes à Mayagüez 2010. Il a été reconnu comme étant le sauteur avec le plus grand nombre de médailles de la sélection du Mexique dans les jeux de Mayagüez 2010 avec Paola Espinoza Sa performance dans la vingt et unième édition des jeux a été identifiée comme étant le sauteur avec le plus grand nombre de médailles parmi tous les participants, avec un total de 3 médailles: Médaille d'or: 3m Médaille d'or synchronisée: Médaille du tremplin 3m d'argent: 1m de trampoline. Le plongeur mexicain Yahel Castillo revient briller après ses problèmes passés. Il a amélioré le test du tremplin de 3 m et avec Daniel Islas, il a remporté la médaille d’argent au tremplin de 3 m synchronisé lors de la troisième étape de la série World Diving Series.

TOP 8:

Roi Mystère

Roi Mystère
Rey Mysterio (11 décembre 1974) est le nom artistique d'Óscar Gutiérrez Rubio, lutteur professionnel américano-mexicain qui travaille actuellement à la WWE, dans sa marque RAW. Oscar Gutiérrez Rubio est reconnu internationalement pour son style de combat aérien et pour avoir lancé la révolution du cruiserweight aux États-Unis dans les années 1990, après avoir travaillé pour des sociétés de lutte professionnelles, World Championship Wrestling et Extreme Championship. Lutte (ECW). Il a également été choisi pour trois années consécutives le meilleur chasseur de croisière, selon la Wrestling Observer Newsletter. Parmi ses nombreuses réalisations en tant que lutteur professionnel, il a été trois fois champion du monde, après avoir été deux fois champion de la WWE dans le monde des poids lourds et une fois champion de la WWE. Il souligne également ses deux règnes en tant que Champion Intercontinental, quatre règnes en tant que Champion des paires de la WWE et huit en tant que Champion Cruiseweight. En outre, il a remporté la dix-neuvième édition de Royal Rumble et est champion de la Triple Crown.

TOP 7:

Saul Mendoza

Saul Mendoza
Saúl Mendoza Hernández (6 janvier 1967) est un athlète paralympique mexicain international multidisciplinaire. Il a plus de 200 victoires en courses de vitesse dont 6 fois le marathon de Los Angeles. Vainqueur du marathon de Londres en 2004 Vainqueur du marathon de Houston en 2005 avec un temps de 1:43:11 Vainqueur du marathon de Paris en 2007 avec un temps de 1h 30 min Médaille d’or à Sydney 2000 dans le 1500 m où a décroché un record olympique de médaille d'argent à Athènes en 2004 lors de l'épreuve du 1500 m avec un temps de 3: 11,35 médaille d'or aux Jeux panaméricains de Rio de Janeiro en 2007 avec un temps de 11: 14,35 pour la médaille d'or du 5000 m. aux Jeux panaméricains de Rio de Janeiro 2007 avec un temps de 3: 23.28 dans la course du 1500 m, il détient le record du monde du 5000m avec un temps de 10:01:47 à Atlanta, aux États-Unis. Il a imposé le record olympique au 1500 m à Sydney en 2000 avec un temps de 03: 06.75.

TOP 6:

Rafael Márquez

Rafael Márquez
Rafael Márquez Álvarez (Zamora, Michoacán, 13 février 1979) est un footballeur mexicain. Jouez à la défense ou au milieu de terrain. Avant de quitter Barcelone, il avait reçu plusieurs offres d’équipes européennes, telles que la Juventus de Turin, la Fiorentina ou Gênes, toutes d’Italie, mais il a finalement signé un contrat avec le New York Red Bulls 3 millions de dollars par saison. A la nationalité mexicaine et espagnole. Depuis ses débuts avec l'équipe nationale, le 7 février 1997, contre l'équipe équatorienne. Avec la sélection, il a participé à la Coupe des Confédérations de la FIFA, en Copa America (1999, 2001, 2004 et 2007), à la Gold Cup 2003, 2007 et 2011 de la CONCACAF, lors de la Coupe du Monde de Corée et du Japon. 2002, lors de la Coupe du Monde de Football Allemagne 2006, dans laquelle il a réussi à marquer un but contre l'Argentine en huitièmes de finale et en Coupe du Monde d'Afrique du Sud 2010, où il a marqué lors du match d'ouverture du tournoi contre l'Afrique du Sud. Il a réussi à devenir champion de la Coupe des Confédérations de la FIFA 1999 et de la Gold Cup 2003 avec l'équipe nationale. Márquez a signé avec le FC Barcelona pour 5 millions d’euros à l’été 2003. Il a fait ses débuts en première division d’Espagne le 3 septembre 2003, lors du match du FC Barcelone 1-1. Son premier but était contre le Betis le 17 septembre 2003. Après une première saison difficile en raison de blessures, lors desquelles il n’a disputé que 21 matches, il est devenu le propriétaire de l’équipe à partir de 2004. Dans certains jeux, il a été changé pour le poste de milieu de terrain. La saison suivante, il remporte la Super Coupe d'Espagne, revalide le titre de la Liga et remporte l'UEFA Champions League, en plus de remporter le bicampeonato en championnat espagnol. Après le conflit en Coupe du monde en Allemagne, il a renouvelé son contrat avec le FC Barcelona pour 38,5 millions de dollars jusqu'en 2010. En novembre 2006, il a obtenu la nationalité espagnole, cessant ainsi d'occuper une place en dehors de l'UE. Le 13 décembre 2008, il a disputé son 200e match avec le FC Barcelona contre le Real Madrid. Le score s'est terminé 2-0 en faveur de l'équipe catalane. Le 27 mai 2009, il a remporté le titre de l'UEFA Champions League pour la deuxième fois. Il n'a pas pu disputer la finale contre Manchester United en raison d'une blessure. Cette saison allait également gagner la ligue espagnole et la Copa del Rey, obtenant le triplet. Avant son départ du Barça, Márquez a fini par être le huitième étranger avec le plus de matches disputés avec le club catalan. Il a passé sept saisons à Barcelone et a décidé de chercher de nouveaux défis malgré un contrat en vigueur.


TOP 5:

Lorena Ochoa

Lorena Ochoa
Elle n'était rien de plus et rien de moins que le meilleur golfeur du monde depuis quelques années; Lorena Ochoa Reyes est née à Guadalajara, Jalisco, au Mexique, le 15 novembre 1981, une ancienne golfeuse professionnelle mexicaine affiliée au circuit de golf professionnel de la LPGA. Lorena Ochoa est considérée comme le meilleur golfeur mexicain de tous les temps. Lorena Ochoa a créé une fondation pour aider les enfants avec des ressources limitées. Ce projet se concrétise dans une école, appelée Centre éducatif "La Barranca", où plus de 250 enfants reçoivent une éducation scolaire, sportive et culturelle de qualité, à travers un modèle pédagogique innovant basé sur la nature de l'enfant qu'est le mouvement. Ainsi, les enseignants utilisent des outils tels que le jeu, l’art, le dialogue, le mouvement, le contact avec la nature, le travail d’équipe et le développement de capacités de réflexion pour parvenir à un apprentissage significatif et réveiller la créativité des enfants. son intelligence avec les activités psychomotrices, socio affectives et cognitives. En 2009, la fondation Lorena Ochoa a commencé avec la construction du lycée du centre éducatif de La Barranca et, la même année, elle a épousé l'exécutif Andrés Conesa. Le 23 avril 2010, il a annoncé sa retraite du sport. À compter du 3 mai, elle cessera d'être une joueuse active de la LPGA pour se consacrer à sa nouvelle famille.

TOP 4:

Paola Longoria et Samantha Salas

Paola Longoria et Samantha Salas
Les raquetbolistas Paola Longoria et Samantha Salas participeront, à la fois en simple et en double, aux Jeux panaméricains de Guadalajara 2011, où ils accueilleront. Longoria est le numéro un mondial, tandis que Salas est numéro quatre et que les couples sont les meilleurs au monde. La paire de Longoria et Salas sont les champions actuels dans la modalité des doubles du circuit, tandis que Longoria est le numéro 1 du classement et vient de gagner au Texas en simple.

TOP 3:

Maria del Rosario Espinoza

Maria del Rosario Espinoza
María del Rosario Espinoza est née le 29 novembre 1987 à La Brecha Sinaloa et est une taekwondoin mexicaine mesurant 1,73 m (5 pi 8 po) et pesant 69 kg (152 lb). María Espinoza a remporté sa première compétition de taekwondo en 2003 au Championnat panaméricain de la jeunesse à Rio de Janeiro. Plus tard, il a participé à des tournois au Canada, en France et en Allemagne. Il a remporté le Championnat du monde de taekwondo en 2007 dans la catégorie des moins de 72 kg en battant Lee In-Jong. Le 23 août 2008, elle a remporté la médaille d’or aux Jeux Olympiques en battant la Norvégienne Nina Solheim par 3-1, se proclamant championne de taekwondo avec une modalité de +67 kilos, dans le gymnase de l’Université des sciences et Technologie de Pékin. Elle a également remporté la médaille d’or dans la catégorie féminine jusqu’à 73 kg dans les Jeux d’Amérique centrale et des Caraïbes de Mayaguez 2010. Un digne représentant du Tae Kwon Do mexicain.

TOP 2:

Paola Espinosa

Paola Espinosa
Paola Milagros Espinosa Sanchez (La Paz, Mexique, 31 juillet 1986) est une plongeuse mexicaine qui a participé à deux reprises aux Jeux olympiques. A Athènes 2004, sa spécialité étant les sauts sur plate-forme de 10 mètres, il a atteint la douzième place dans la catégorie individuelle ainsi que la cinquième en sauts synchronisés. Le 8 août 2008, elle était porte-drapeau de l'équipe nationale mexicaine lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Beijing 2008 au stade national de Beijing. Le 12 août 2008, il a remporté la médaille de bronze avec une note de 330,06 lors du test synchronisé sur une plate-forme de 10 mètres. Lors de ce test, il a participé avec son partenaire de saut d'obstacles, Tatiana Ortiz, également médaillée olympique. Le samedi 18 juillet 2009, lors des championnats du monde de natation qui se sont déroulés à Rome, en Italie, il a remporté la médaille d’or sur une plateforme de 10 mètres, avec un score de 428,25, tandis que la médaille d’argent était détenue par les Chinois. Chen Ruolin - qui est champion olympique - avec 417,60 et le bronze devait donner les mains du Chinois Kang Li, avec 410,35. Elle était également championne d'Amérique centrale et des Caraïbes à Mayagüez 2010. Elle a obtenu la médaille de bronze en clouage synchronisé sur la plateforme de 10 mètres, avec Tatiana Ortiz, lors des Jeux olympiques de Beijing en 2008. Il convient de noter que celui chargé de diriger la délégation mexicaine lors de la cérémonie d'inauguration, emportant avec lui le drapeau national. À Barcelone en 2003, avec sa partenaire Laura Sánchez, il a décroché la troisième place en clouage synchronisé sur un tremplin de 3 mètres et a remporté la médaille de bronze. Rome a été la scène dans laquelle Paola parvient à être champion du monde en obtenant, avec des qualifications parfaites, la première place sur la plate-forme de 10 mètres. Son triomphe fait d'elle la première plongeuse mexicaine à obtenir un titre mondial. Lors du championnat de 2011, Paola n'a pas pu approuver son titre, dépassant les qualifications des Chinois Chen Ruolin et Hu Yadan; et ainsi rester avec le bronze. Lors des matchs panaméricains organisés à Saint-Domingue avec Laura Sánchez, elle a remporté deux médailles d’argent en plongeon synchronisé, la première sur un tremplin de trois mètres et l’autre sur une plate-forme de dix mètres. Quatre ans plus tard, il obtient une performance encore plus remarquable lorsqu'il remporte trois médailles d'or et une d'argent. Son triomphe a été reconnu comme le premier athlète avec le plus grand nombre de médailles de l'équipe nationale mexicaine à Mayagüez 2010. La Mexicaine Paola Espinosa est l'une des meilleures plongeuses d'aujourd'hui. La championne du monde 2009 à Rome souhaite approuver son titre aux Championnats du monde de cette année, aux Jeux panaméricains 2011 et aux Jeux olympiques de Londres 2012.

TOP 1:

Javier Hernández

Javier Hernández
Javier Hernández Balcázar, né à Guadalajara, Jalisco, au Mexique, le 1er juin 1988, est plus connu sous le nom de Javier Hernández ou surnommé Chicharito, joueur de football mexicain. Sa position est avancée et son équipe actuelle est Manchester United de la Premier League d'Angleterre. Javier a rejoint les catégories inférieures de Guadalajara à l'âge de 9 ans. Au cours de la saison 2005-06, Javier a rejoint Chivas Coras, une équipe affiliée à Tepic, Nayarit. Chicharito s’est distingué de telle manière que lors de l’Apertura 2006, il a fait ses débuts avec la première équipe le 9 septembre 2006, lors de la victoire 4-0 de son équipe contre le Club Necaxa, où Javier a marqué le dernier but à la minute 83. son seul but en 8 matchs disputés entre 2006 et 2007. Il a également disputé 6 matchs entre 2007 et 2008 avec Guadalajara, mais sans aucun score. Dans l'Apertura 2008, il a disputé 7 matches, mais il n'a pas marqué, et dans la Clausura 2009, il a marqué 4 buts en 15 matchs avec Guadalajara. Ce n'est que lors de l'ouverture 2009 que Javier a commencé à exceller avec son club, terminant troisième meilleur buteur du tournoi, ayant marqué 11 buts en 17 matchs, devenant ainsi un joueur à plein temps de Guadalajara. En 2010, il est devenu le buteur de Guadalajara. Javier a commencé le tournoi en marquant 2 buts dans chacun des 3 premiers matches du tournoi, contre Toluca, contre Tigres et contre Estudiantes. Ce dernier a été considéré comme l’un des meilleurs matches de Javier avec Guadalajara puisque, en plus d’avoir assisté et marqué deux buts, il a mené un flip lorsque Chivas a perdu par 0-2. Après avoir marqué des buts contre Querétaro et contre Atlante, Javier n'a pas marqué un but pendant 5 jours à cause d'une blessure, c'est pourquoi il ne figurait pas dans l'alignement de son équipe, mais il était toujours le meilleur marqueur du tournoi. avec 8 annotations. Ce n'est qu'au 11ème jour que Javier est revenu pour marquer des buts, ayant marqué un but dans la défaite de son équipe 2-1 contre Monterrey. Sa grande performance à son jeune âge à Guadalajara a attiré l'attention de plusieurs clubs européens, tels que le PSV Eindhoven des Pays-Bas, le VfL Wolfsburg d'Allemagne ou le Valencia CF d'Espagne. Cependant, le 8 avril 2010, Javier a signé un contrat de cinq ans avec Manchester United of England, avec lequel il s’est joint le 1er juillet de la même année. Cependant, Javier a été soumis à un permis de travail, qui a été accordé le 27 mars 2010. En outre, dans le cadre de l'accord entre Manchester et Guadalajara, les "Red Devils" ont joué un match amical contre Chivas. lors de l'inauguration du stade Omnilife le 30 juillet, Javier a joué 45 minutes avec Guadalajara et 20 minutes avec Manchester United. Le 30 juillet 2010, Javier Hernández a joué ses 45 dernières minutes avec les Chivas. Lors du premier match disputé au stade d’Omnilife, l’équipe a marqué un but en faveur de Chivas à la 8e minute, ce qui constitue le premier but du match et l’histoire du stade. Où le score était, 3-2 en faveur de Guadalajara. Javier Hernández se distingue par sa qualité de définition par rapport au but et par son bon rythme de jeu, qui facilite généralement l’occasion du but face au gardien de but. Il a également la capacité d'être au bon endroit au bon moment, c'est pourquoi il suffit généralement de les toucher pour définir le but. La capacité de localisation et de démarcation de Chicharito est une qualité très importante et peu de joueurs en ont. Il a été décrit comme un joueur rapide et énergique. en plus d'avoir un bon coup de tête, de tirer avec les deux pieds et de tirer à distance. Javier Hernández était le joueur le plus rapide de la Coupe du monde en Afrique du Sud, atteignant une vitesse maximale de 32,15 km / h. Javier est le fils de Javier "Chícharo" Hernández, footballeur à la tête de Tecos de la UAG et joueur de la Coupe du Monde 1986. Il est également le petit-fils de Tomás Balcázar, légende de Guadalajara et a participé à la Coupe du monde de 1954. Javier domine principalement la langue anglaise, ce qui l'aide à travailler et à vivre avec son équipe actuelle, Manchester United. Le journal anglais The Sun l'a comparé à Ole Gunnar Solskjær, pour son gameplay. Il a également été comparé à de nombreuses reprises avec Hugo Sánchez et les experts affirment qu'il dépassera ses marques. Le 3 novembre 2010, l'IFFHS a nommé Javier le 3ème meilleur buteur du monde, seuls David Villa et Samuel Eto'o l'ont vaincu. Javier Hernández a été l’inspiration d’une mélodie, la chanson qui porte le nom de Chico Is The Man et qui a été créée par le groupe The World Red Army, dans laquelle le joueur décrit ses qualités techniques et fait référence au lieu de sa naissance. l'état de Jalisco; Le groupe World Red Army a également créé la chanson de Manchester United, Glory Glory Man United. Javier est surnommé «El Chicharito